Martin-Heidegger

Né en 1889 à Messkirch et mort 1976 à Fribourg-en-Brisgau, c’est un important philosophe allemand. Son intérêt se porte rapidement sur la question du « sens de l’être ». Elle le guidera ensuite tout au long de son chemin de pensée et c’est en tentant de répondre à celle-ci, d’une manière étonnamment nouvelle, qu’il rencontre en 1927 une immense notoriété internationale qui débordera largement le monde de la philosophie. L’affirmation de Martin Heidegger (en 1966) selon laquelle la cybernétique va désormais prendre la place de la philosophie donne le ton de la vision pessimiste d’une société dominée par la technique. En fait d’étrangeté, la modernité technique est fréquemment éprouvée sous le signe de l’accélération, de l’accroissement, de l’appauvrissement du vécu et elle est diagnostiquée à la suite de Heidegger comme étant un retrait de l’humain face à une rationalité tendue vers le progrès de l’uniformisation et de la fonctionnalité ainsi que vers la recherche mathématique de l’efficacité.

Capture d’écran 2014-06-03 à 14.27.57